5 Questions à Mahmoud IBRAHIME

5 Questions à Mahmoud IBRAHIME

mahmoudibrahim

 Historien et enseignant, auteur de "Etat Français Et Colons Aux Comores (1912-1946)" et "La Naissance de l'élite politique comorienne (1945-1975) » aux Editions L'Harmattan et « Said Mohamed Cheikh (1904 - 1970) » chez KomEdit. Il publie aujourd'hui un manuel d'Histoire, destiné aux élèves de 6ème et 5ème aux Comores.

Nous sommes partis à sa rencontre : 5 questions à Mahmoud IBRAHIME

1/ D'où vous est-venue l'idée ou l'envie de vous pencher sur l'Histoire des Comores ?

J’ai quitté le pays depuis enfant donc lorsque j’ai entrepris des études d’histoire j’ai pensé mieux connaître mon pays en me penchant sur son histoire contemporaine. J’avais lu les deux tomes que Jean Martin a consacré à l’histoire comorienne jusqu’en 1912 et j’avais envie de faire la suite. Quant au manuel d’histoire, c’est le Directeur du PASEC, Amroine Darkaoui qui est venu à Paris me proposer d’élaborer ce manuel qui, pour la première fois, introduit l’histoires des Comores dans l’enseignement au collège.

2/A ce jour, pensez-vous que le système éducatif aux Comores met plutôt l'accent sur l'Histoire occidentale ou l'Histoire africaine?

Il faudrait une enquête plus approfondie pour le savoir exactement. Mais, à mon avis, l’histoire occidentale est plus enseignée aux Comores. D’abord parce que c’est le domaine où il y a plus de documents pédagogiques, tous élaborés en Occident pour des enfants occidentaux. Toutefois, depuis 2008, les programmes pour les classes d’histoire au collège et au lycée prévoit l’introduction d’une manière plus importante de l’histoire africaine et particulièrement l’histoire des Comores. Certains enseignants essayent d’en tenir compte mais sans documents pédagogiques, c’est difficile.

3/Que cherchez-vous à transmettre au travers ce manuel d'Histoire destiné aux 6è et 5è et ne pensez-vous pas que l'Histoire des Comores pourrait s'apprendre progressivement dés l'élémentaire ?

A travers un manuel, c’est une vision étatique qui est transmis ; cela veut dire que je transmets ce que le gouvernement veut transmettre à travers les programmes établis depuis 2008. Les programmes de 6e-5e visent à donner à l’élève comorien des repères et une solide culture générale à travers l’histoire mondiale. Ils veulent aussi lui montrer comment se construit l’histoire. Enfin ils donnent aux élèves des éléments de réflexion sur les origines des Comoriens et quelques aspects de ce qui constitue notre culture en tant que nation.
L’histoire nationale pourrait s’apprendre dès l’école élémentaire, s’il y avait une volonté du gouvernement.

Manuel D'histoire

Vous pouvez l'avoir sur notre site

4/ Où peut-on trouver ce manuel et a t-il été introduit dans les réseaux scolaires aux Comores via le Ministère de l'Education, notamment.
Par un arrêté du ministre de l’Education Nationale datant du 31 décembre 2012, ce manuel est devenu le manuel officiel d’histoire aux Comores dans les classes de 6e et 5e à partir de la rentrée 2013. Il arrivera peu à peu dans les librairies aux Comores et peut être commandé dans n’importe quelle librairie en France. On peut aussi le commander en envoyant un email aux éditions Coelacanthe (eds_coelacanthe@yahoo.fr) en attendant la mise à jour complète du site (http ;//www.editions-coelacanthe.com).

5/ Mot de la fin ?
J’espère que les enseignants vont jouer le jeu et s’emparer de cet outil nouveau pour améliorer l’enseignement de l’histoire destiné aux collégiens. Je vous remercie pour l’intérêt que vous portez à mon travail et particulièrement à la sortie de ce manuel.

Itw réalisé par A.M.

Découvrez les autres interviews réaliser par notre équipe.